Le prix des billets pour la finale de la Ligue des champions ne passe pas à Liverpool

Le Kop d'Anfield en août dernier avant le coup d'envoi de Liverpool-Chelsea. (S. Stacpoole/Presse Sports)

Remonté à propos du nombre de places allouées à Liverpool pour la finale de la Ligue des champions face au Real Madrid et leur prix, le groupe de supporters « Spirit of Shankly » a adressé une lettre ouverte à l'UEFA. L'entraîneur des Reds Jürgen Klopp s'est aussi exprimé à ce sujet.

Qualifiés pour la finale de la Ligue des champions le 28 mai prochain au stade de France, Liverpool et le Real Madrid ont reçu chacun 15 600 billets, dont les prix s'échelonnent de 70 à 690 euros. L'UEFA, qui avait promis en tout 10 000 places gratuites, a finalement renoncé, offrant plutôt 30 % de réduction sur celles de catégorie 4 et 3.

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue des champions

Si 12 000 places ont été mises en vente pour le grand public, l'UEFA a réservé plus de 30 000 places à ses fédérations membres et à ses partenaires. Et du côté de Liverpool, ça ne passe pas. Interrogé à ce sujet en conférence de presse ce vendredi, à la veille de la rencontre de Liverpool face à Tottenham en Premier League, l'entraîneur des Reds Jürgen Klopp n'en revenait pas : « C'est vrai ce que j'ai lu, que nous aurions que 20 000 places, le Real aussi, alors que le stade fait 75 000 places ? Où vont les autres places ? Je pense que Paris est un endroit où l'on peut aller sans ticket et passer du bon temps », a estimé l'Allemand alors qu'au marché noir, les places les moins chères s'échangent actuellement à plus de 3 000 euros.

« L'UEFA n'est pas pauvre, et pourtant vous voulez toujours plus »

Le groupe de supporters de Liverpool « Spirit of Shankly », du nom du légendaire entraîneur écossais des Reds entre 1959 et 1974, va même jusqu'à accuser l'UEFA d'hypocrisie, dans une lettre ouverte à destination de la confédération européenne.

« En s'opposant à la Super League ratée, le président de l'UEFA Aleksandr Ceferin avait dit : ''Je ne comprends pas comment ils (les clubs frondeurs) peuvent voir leurs fans protester et s'en moquer. Ils sont blindés, ils ne sont pas pauvres, mais ils veulent toujours plus.'' Eh bien, monsieur Ceferin, les supporters de Liverpool protestent et vous semblez vous en moquer. L'UEFA n'est pas pauvre, et pourtant vous voulez plus. Toujours plus. »

« SOS » poursuit : « Dans le même temps, les changements proposés par l'UEFA concernant ses Coupes d'Europe ignorent les intérêts des fans. Les supporters de football en ont assez de se faire arnaquer. Fatigués de voir leurs équipes atteindre une finale, mais incapables de trouver un billet pour y assister. Et marre des prix exorbitants. Il est temps que l'UEFA reconnaisse le pouvoir des supporters et l'importance des supporters au-dessus des sponsors. »

lire aussi

Big five, le podcast foot européen de L'Équipe : les bonnes méthodes de maître Ancelotti au Real Madrid

Mohamed Salah (Liverpool) : « C'est l'heure de la revanche »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles