Prix de l'Atlantique : Bold Eagle déconcertant de facilité

Le nombreux public présent à Enghien a pu profiter de la longue ligne droite locale pour ressentir pleinement les frissons que procure le crack. Piste plate, Bold Eagle apparaît ainsi quasiment plus impressionnant qu'à Vincennes. Bien évidemment favori d’un Prix de l’Atlantique (G.1, 2150 m.) théâtre de sa rentrée samedi 22 avril, le phénomène de Pierre Pilarski a dominé de la tête et des épaules. Vite en tête, Bold Eagle s’est bien fait timidement attaquer par Matthieu Abrivard et Ave Avis au début, mais de quoi juste lui donner envie de faire les bras de son driver.

Ses adversaires de l'Elitloppet n'ont qu'à bien se tenir

Supérieur durant tout le parcours et entouré par sa garde rapprochée (Boléro Love et Booster Winner), il s’envolait ensuite dans la phase finale dans un style ravageur (1’12’’2, dernier 500 m. 1'10). Mais où s’arrêtera-t-il ? La petite histoire retiendra que Billie de Montfort s’est adjugée un très bel accessit d’honneur, soulignant une nouvelle fois qu’elle n’a eu que la malchance de naître la même année que son crack de compagnon d’entraînement ; tandis qu’Ave Avis complétait le podium. L’Elitloppet’, le Prix d’Amérique scandinave programmé dimanche 28 mai à Solvalla (Suède), attend désormais le crack, ses adversaires n’ont qu’à bien se tenir.

Retrouvez l'arrivée et les rapports complets du Prix de...Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages