Les procureurs européens s'unissent pour lutter contre la manipulation sportive

(Y. Herman/Reuters)

Jeudi et vendredi, des procureurs et magistrats de toute l'Europe étaient réunis au Conseil de l'Europe, à Strasbourg, pour lancer officiellement un réseau continental en faveur de l'intégrité sportive.

La deuxième fois fut la bonne. Après une première tentative avortée en 2020, le réseau des Magistrats responsables du sport (Mars) a officiellement pris forme, jeudi et vendredi, lors d'une réunion organisée au Conseil de l'Europe, à Strasbourg. L'objectif annoncé : unir les forces continentales pour mieux lutter contre la manipulation sportive.

Ainsi, des procureurs et spécialistes du sujet issus de toute l'Europe étaient réunis (20 pays représentés au total), sur place et en visioconférence, afin de mieux connaître les missions de chacun, cerner les différentes priorités du moment et comprendre comment coopérer plus efficacement, avec l'appui d'Interpol.

lire aussi : Toute l'actualité du football

La délégation française était notamment composée de Jean-Yves Lourgouilloux, Procureur de la République adjoint à Marseille, Jean-Philippe Navarre, procureur adjoint de la République à Nice, Diane Le Cottier, commissaire de police au Service central des courses et jeux, ou encore Corentin Segalen, coordinateur de la plateforme nationale française chez l'Autorité nationale des jeux.

Une prochaine réunion devrait se tenir en France courant 2023.