Le projet de loi « Jeux Olympiques » adopté en première lecture à l'Assemblée

© ARTHUR N. ORCHARD / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

L'Assemblée nationale a adopté ce mardi le projet de loi « Jeux olympiques et paralympiques » par 400 voix contre 93. Ce texte comprend un large volet sécuritaire pour préparer et protéger les JO 2024, qui se dérouleront à Paris à partir du 26 juillet.

Cette loi est destinée à rassurer l'opinion, tant en France qu'à l'étranger, à la suite du fiasco de la finale de la Ligue des champions au Stade de France en juin 2022. Durant cet événement, des affrontements avaient opposé des supporters anglais et des membres des forces de l'ordre à des bandes de jeunes, ayant tenté massivement de forcer les grilles du stade sans billets.

Protection légitime ou dérive liberticide ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Mais en dehors du Palais Bourbon, ce texte ne fait pas l'unanimité. Une partie de l'opposition le considère comme un cheval de Troie pour renforcer et pérenniser au-delà des Jeux des outils de surveillance de la population, à l'instar de la vidéosurveillance algorithmique.

Ce procédé, dit « vidéosurveillance intelligente », associerait images prises par des caméras et drones, ainsi que des algorithmes destinés à détecter les gestes et comportements à risque. Son expérimentation portera sur les « manifestations sportives, récréatives ou culturelles » d'ampleur, et devrait prendre fin le 31 décembre 2024.

À lire aussi Jeux olympiques de Paris 2024 : pour 82 % des Français, les billets sont trop chers

Outre les Jeux Olympiques, la vidéosurveillance algorithmique pourrait concerner la Coupe du monde de...


Lire la suite sur LeJDD

Plus de contenus provenant de