Le projet surréaliste de World Rugby pour réduire les temps de contacts

Reyrat, David
Sport24
/ Panoramic
/ Panoramic

Selon The Times, la fédération internationale plancherait sur des aménagements «provisoires et non obligatoires» des règles pour diminuer les risques de contamination. Les mêlées, les mauls et les touches seraient particulièrement ciblées.

L'article est signé Martyn Ziegler, patron de la rubrique rugby au Times. Pourquoi cette précision ? Le projet qu’il rapporte, évoquant «une source fiable», paraît tellement surréaliste, tellement improbable, qu’il faut faire un effort pour ne pas éclater de rire et le prendre au sérieux. Ce projet sur lequel World Rugby planche actuellement ? Modifier certaines règles basiques du rugby afin «de réduire le temps de contact entre joueurs pour réduire le risque de transmission de coronavirus». Rien que ça !

Selon cette source très au fait de l’avancée de la réflexion, les mêlées et les mauls seront particulièrement ciblées comme «zones à haut risque de transmission». La solution ? En diminuer le nombre et la durée. Comment ? Accorder un coup-franc au lieu d’une mêlée, interdire les mauls et ne plus contester les touches… Soit dénaturer complètement le rugby. Quid des plaquages et des rucks ? Ils ne seraient pas concernés. Pourquoi ? Mystère…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Des changements temporaires et à la discrétion de chaque fédération

Mais ce n’est pas tout. Ces changements de règles seraient temporaires (le temps que l’épidémie disparaisse ou qu’un vaccin ne soit trouvé). Plus loufoque encore, ils ne seraient pas universels. Ces aménagements provisoires (...) Lire la suite sur sport24.com

Bundesliga : les scores de la 27e journées en direct

Marseille: Eyraud face aux vents contraires

Le journal du mercato : Première offre du PSG pour Icardi ?

Quique Setien : «J'adorerais pouvoir entraîner Neymar»

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi