"On promet de violer ta copine, on te souhaite d'avoir le cancer" : les joueurs de tennis face au fléau du harcèlement en ligne

Fabrice Abgrall, franceinfo
Franceinfo

"Je reçois des insultes pratiquement à chaque match, sur tous les réseaux sociaux." Alexandre Muller est classé 227e joueur mondial de tennis. Et il est loin d'être le seul concerné par ce harcèlement en ligne. Tous ou presque sont concernés, même si peu le dévoilent.

Les joueurs les plus connus ne sont pas épargnés. Après sa défaite au 1er tour à Saint-Pétersbourg, la Française Caroline Garcia a éprouvé le besoin de rendre publics les messages reçus. Des internautes lui ont par exemple envoyé : "Tu es la honte du sport", "tu es archi nulle" , ou encore "je n'ai jamais vu une perdante aussi misérable".

"Des fois, le mec te dit qu'il va te trouver, qu'il va te tuer"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La plupart des victimes sont des joueurs de l'ombre qui écument les tournois de deuxième ou troisième catégorie. Des noms peu connus, cibles de provocateurs malveillants. Souvent, il s'agit de parieurs frustrés d'avoir perdu de l'argent. Dans la mesure du possible, Alexandre Muller essaie de ne pas y accorder trop d'importance : "Maintenant, je fais avec. Ça ne me touche pas du tout, s'ils perdent leur argent, tant pis pour eux."


Parfois les messages vont beaucoup plus loin. Hugo Nys, 69e joueur mondial en double a reçu de très violentes menaces : "Les insultes c'est après chaque défaite, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi