La proposition de loi LREM sur le sport largement adoptée par l'Assemblée

AFP
·1 min de lecture

Les députés ont très largement adopté vendredi la proposition de loi LREM sur le sport à l'issue d'un débat consensuel même si de nombreux parlementaires ont regretté la modestie du texte et se sont inquiétés de la crise traversée par le sport amateur. Ce texte, attendu depuis de longs mois, et promis par l'ancienne ministre des Sports Laura Flessel, a été voté par l'Assemblée par 31 voix pour, 2 voix contre, sur 38 votants.

Plusieurs mesures sur la gouvernance des fédérations

"Tout progrès même modeste mérite d'être voté", a lancé Régis Juanico (Génération.s), notant comme avancée l'élargissement du sport par ordonnance aux maladies chroniques, jusqu'ici réservé aux affections de longue durée (ALD). Le groupe GDR (communistes et élus ultramarins de gauche) s'est lui abstenu et a déploré les conditions d'examen du texte avec de nombreux amendements déclarés irrecevables. Maxime Minot (LR) a aussi indiqué qu'il ne voterait pas favorablement.

Ce texte comprend essentiellement des mesures sur la gouvernance des fédérations sportives (parité, limitation à trois mandats pour un président, obligation de transparence étendue). Il inscrit aussi dans la loi...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi