Le protocole MotoGP s'annonce "encore plus restrictif" que le confinement

Oriol Puigdemont
motorsport.com

La Dorna poursuit ses efforts pour que la saison 2020 de MotoGP débute enfin le 19 juillet, date fixée par le promoteur pour tenter d'organiser un premier Grand Prix (le deuxième pour les catégories Moto2 et Moto3, qui ont pu courir au Qatar juste avant le confinement). Cette reprise devrait se faire à Jerez, avec qui un accord a été conclu pour un Grand Prix d'Espagne qui serait immédiatement suivi par un Grand Prix d'Andalousie.

Afin de faire valider la tenue de cette épreuve, de même que toutes les autres que prévoit l'organisateur du championnat, un protocole médical strict doit être mis en place, condition sine qua non pour que les projets soient validés par chacun des pays que le MotoGP espère visiter. En attendant la réponse du gouvernement dirigé par Pedro Sánchez, le directeur médical du MotoGP dévoile à Motorsport.com les grandes lignes du plan d'action qui s'appliquera à toutes les personnes ayant accès au paddock lorsque la compétition reprendra.

"Le protocole est toujours en cours de définition entre la Dorna, la FIM, les constructeurs, les équipes et les circuits", explique Ángel Charte, parmi les personnes en charge de définir ces mesures. "Nous pensons qu'il sera très strict, car dans une telle conjoncture nous ne pouvons pas prendre le moindre risque. Nous avons établi des normes qui devront être strictement respectées par tous ceux qui voyageront. Si quelqu'un les enfreint, il sera sévèrement pénalisé."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Je suis désolé car la plupart sortent d'un confinement, mais l'environnement que l'on trouvera dans le paddock, surtout lors des premières épreuves, pourrait être encore plus restrictif. Et ce, globalement, parce que nous nous rendrons dans des pays qui, nous l'espérons, seront à un stade très avancé de déconfinement", indique-t-il.

El doctor Angel Charte, director médico de MotoGP

El doctor Angel Charte, director médico de MotoGP <span class="copyright">Motorsport.com</span>
El doctor Angel Charte, director médico de MotoGP Motorsport.com

Motorsport.com

À lire aussi