PSG : Combien ça coûte de recruter Marcus Thuram (Borussia M’gladbach) ?

Emmanuel Bernard
·2 min de lecture
Marcus Thuram transfert PSG
Marcus Thuram transfert PSG

Marcus Thuram, un buteur de plus en plus convoité.

Le sort en a privé son père, Lilian, à la visite médicale, alors qu’il était à deux doigts de s’engager. Peut-être le fiston suivra-t-il la même trajectoire en rejoignant le PSG, au cours de sa carrière. Ça n’a rien de sûr, mais selon Todofichajes, le club champion de France est sur la piste de Marcus Thuram, l’aîné des deux garçons du champion du monde 98. Homme en forme de ce début de saison, le buteur du Borussia Mönchengladbach vient tout juste d’être appelé chez les Bleus, par Didier Deschamps.

Après Lilian, Marcus Thuram serait sur les tablettes du PSG

Et clairement, une sélection le rendra encore plus cher qu’il ne l’est déjà sur le marché des transferts. Le club allemand a payé 9 millions d’euros, à l’En Avant Guingamp en 2019, le coût de l’indemnité compensatoire de son transfert. Il en vaut désormais le triple, au bas mot, que l’estimation soit celle de la plateforme Transfermarkt (32 millions), ou de l’Observatoire du football (de 30 à 40 million). A 23 ans, il est encore en pleine progression sportive et de sa valorisation financière, sur le marché. Cette saison il a disputé onze matches touts compétitions confondues, avec le Borussia Mönchengladbach et son compère Pléa en attaque, pour trois buts marqués et deux passes décisives délivrées.

Sous contrat jusqu’en 2023 avec le Borussia Mönchengladbach

Marcus Thuram s’est engagé pour quatre ans, avec le club de la Bundesliga. Il lui en reste trois, jusqu’à la date butoir du 30 juin 2023. En traversant le Rhin, depuis Guingamp en France jusqu’à la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne, il a multiplié son salaire par près de 5. Désormais il avoisine les 150 000 euros bruts mensuels, estimés dans les bonus complémentaires. En rejoignant le plus riche PSG, il serait forcément revalorisé. Et plus exposé médiatiquement pour s’inviter régulièrement en équipe de France, là où son père a si souvent brillé (en défense pour sa part), au cours de sa carrière. Il serait également suivi du Bayern Munich.