PSG: 4-4-2, contre-pressing... Silva explique ce que veut dire défendre pour Neymar ou Mbappé

Les doutes ne sont pas encore tous levés et ne le seront probablement pas tous avant la double confrontation contre Dortmund en huitième de finale de Ligue des champions. Mais le PSG a de nouveau gagné avec son système à quatre joueurs offensifs ce mercredi à Monaco (4-1), en match en retard de la 15e journée de Ligue 1.

En l'absence d'Edinson Cavani, blessé, Thomas Tuchel avait reconduit le quatuor Neymar-Mbappé-Di Maria-Icardi devant. Des joueurs appelés aussi à défendre pour compenser le déséquilibre assumé de la formule. En zone mixte, Thiago Silva a précisé ce que cela signifiait tactiquement.

Pas le même travail que Gueye ou les milieux

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"C'est difficile pour les équipes qui jouent contre nous, rappelle le capitaine. Même si on a quatre joueurs offensifs, ce sont quatre joueurs qui essaient de fermer les espaces. On ne leur demande pas de faire le marquage comme Gana (Gueye) par exemple mais juste de faire le contre-pressing comme ils ont fait aujourd'hui, comme ils ont fait au Parc. Mais au Parc on n'était pas au très haut niveau, on l'était aujourd'hui."

Une formule qui plaît au défenseur. "J'aime beaucoup, confirme-t-il. Après le match au Parc, les gens disaient que ce système en 4-4-2, ce n'était pas assez. Sur le papier, c'est 4-4-2 mais quand on rentre sur le terrain, ce n'est pas 4-4-2. On joue partout, les joueurs font des mouvements incroyables. C'est un système dans lequel tout le monde donne tout pour l'équipe."

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi