Le PSG et Aix s'imposent à l'extérieur en Liqui Moly Starligue

Luka Karabatic, le capitaine du PSG. (B. Paquot/L'Équipe)

Paris a gagné à Ivry et Aix a infligé à Cesson-Rennes son premier revers à domicile, ce samedi, dans le cadre de la 12e journée de Championnat.

« C'est Wesley (Pardin) qui gagne le match, en demandant le changement. Dans notre malheur (Alejandro) Romero a fait une très bonne rentrée en faisant des arrêts. Ça a joué entre le 45e et la 50e où on n'a pas pu marquer de but. » Analyse juste d'Arnaud Tabarrand, le gardien de Cesson-Rennes (au micro de BeIn Sports), à propos de ses homologues du PAUC. Il n'a pas démérité (12 arrêts sur 38 tirs) mais Alejandro Romero est donc parfaitement venu au relais de son collègue international moins en réussite (4 arrêts sur 22 tirs).

lire aussi : Les résultats et le calendrier de la 12e journée de Liqui Moly Starligue

De quoi affirmer la domination d'Aix sur ce match, qui n'a jamais été mené par des Bretons incapables de remettre du rythme face à une équipe, il est vrai, qui sait très bien ralentir la cadence à bon escient. De fait, Cesson-Rennes, auteur d'un 5 sur 5 jusque-là, a perdu son invincibilité à domicile en Championnat et glisse donc de la quatrième à la sixième place, Aix étant cinquième.

Plus tôt dans la journée, le PSG était allé s'imposer plutôt facilement à Ivry (239-26), nettement moins bien classé (14e contre 1er) qui aura eu le mérite de tenir une vingtaine de minutes avant d'être dépassé par la machine parisienne avant même la mi-temps (15-21). Ça a permis au coach espagnol, Raul Gonzalez de faire tourner et à Luka Karabatic (mollet) d'effectuer son retour sans trop avoir à s'échiner. Le champion de France signe là sa onzième victoire en 12 journées.

lire aussi : Le classement de la Liqui Moly Starligue