PSG : Al-Khelaïfi et le Qatar posent un ultimatum

Alors que la direction du PSG fait le forcing pour boucler au plus vite le rachat du Parc des Princes, un désaccord semble persister avec la Mairie de Paris qui a pour l’instant repoussé les offres formulées par le Qatar à cet effet. Mais Nasser Al-Khelaïfi pose un ultimatum et met la pression en public.

C’est LE sujet épineux du moment au PSG, en cette période de Coupe du Monde. Forcément frustrée de ne pas être propriétaire de son stade, la direction du club de la capitale met la pression sur la Mairie de Paris pour tenter de boucler le rachat du Parc des Princes. Mais le conflit fait rage puisqu’aucun accord ne parvient à être trouvé entre les deux parties, et même si le PSG souhaite privilégier un avenir dans son enceinte mythique, il choisit désormais d’afficher un discours offensif…

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« S’ils n’acceptent pas notre offre, on part »

Dans un large entretien accordé à L’EQUIPE, Nasser Al-Khelaïfi met clairement la pression sur la Mairie de Paris et lance un ultimatum en indiquant qu’il ferait partir le PSG du Parc des Princes si la prochaine offre de rachat n’est pas concluante : « Cela doit permettre d'augmenter les revenus et la valeur du club. Avec le stade ou sans, ce n'est pas la même chose. Après, j'ai entendu la mairie dire : ''Nasser joue avec nous.'' Non, Nasser ne joue pas. J'adore le Parc des Princes, je l'ai toujours…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com