PSG-Amiens : finir l'année en beauté

L'année 2019 avait débuté par une victoire 4-0 en Coupe de France contre la GSI Pontivy, le 6 janvier. Elle se terminera peut-être par un nouveau succès ce samedi (20h45), au Parc des Princes, contre Amiens, 17e de Ligue 1, dans le cadre de la 19e journée.

Bernat : "Mbappé est un joueur qui va marquer son époque"

C'est le défi du Paris Saint-Germain, comme l'a annoncé Thomas Tuchel en conférence de presse : "Tout le monde veut gagner. C'est important, ce sera au Parc. On veut remporter le dernier match et je suis convaincu que mon équipe est prête pour ce dernier challenge."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le PSG, champion de France en titre, sera privé de Presnel Kimpembe et Edinson Cavani, qui ne reprendront l'entraînement collectif qu'en 2020. Mais il pourra compter sur Keylor Navas, Neymar, Thiago Silva ou encore Juan Bernat, laissés au repos mercredi en Coupe de la Ligue face au Mans (1-4).

Thomas Tuchel PSG Paris Saint-Germain 2019-20
Thomas Tuchel PSG Paris Saint-Germain 2019-20

Le latéral espagnol a d'ailleurs rappelé l'importance de terminer l'année de belle manière. "C'est le dernier match, les valises ne sont pas encore faites. Et on a tous envie de finir sur une bonne note", a-t-il lâché vendredi face aux journalistes. Il faudra tout de même se méfier d'Amiens. Ce sur quoi a insisté Thomas Tuchel : "Ils sont très forts pour défendre, et capables de jouer en contre-attaque. On devra être attentifs et concentrés."

Pisté par le Bayern, Tuchel se dit "très heureux au PSG"

L'heure n'est pas encore au bilan pour le coach, qui a en revanche déjà ciblé son pire souvenir de l'année 2019. À savoir, la défaite contre Manchester United, en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Un souvenir ancré dans les mémoires. "Après, il y a beaucoup de meilleurs moments, a-t-il dit. J'aime mes joueurs, mon staff. Je profite et je suis très heureux d'être ici chaque jour. C'est un grand cadeau pour moi de vivre dans le foot, dans un club comme le PSG où on me fait confiance."

Une confiance réitérée par le directeur sportif Leonardo après la victoire à Saint-Etienne (4-0), dimanche dernier, qui ne lui garantit pas pour autant une place sur le banc du PSG la saison prochaine. Chaque chose en son temps, diront certains. Une question d'anticipation, pour d'autres.

Quoi qu'il en soit, l'avenir de l'entraîneur, pisté par le Bayern Munich, devrait être l'un des feuilletons de 2020. Mais entre-temps, il y aura encore de nombreuses échéances à aborder. Avec la C1, évidemment, le championnat, bien sûr, et la nécessité de redorer le blason francilien dans les Coupes nationales.

À lire aussi