Le PSG avoue avoir "manqué de respect" à Metz

Malgré deux buts d’avance à moins d’un quart d’heure de la fin du match, le PSG s’est fait très peur avant de finalement s’imposer à Metz (3-2), ce mardi en match en retard de la 31e journée de L1. Thomas Meunier et Blaise Matuidi avouent que leur équipe l'a joué un peu trop facile. 

Le PSG a failli faire le faux pas de trop dans la course au titre, ce mardi à Metz. Sereins jusqu’à la 78e minute, puisqu'ils menaient 2-0, les Parisiens se sont liquéfiés et ont vu les Lorrains égaliser avant les arrêts de jeu. Heureusement pour Unai Emery et ses hommes, Blaise Matuidi a placé une tête salvatrice à la 93e minute de jeu (3-2). Un changement de visage qui aurait pu coûter très cher aux Parisiens, comme le souligne Thomas Meunier.

A lire aussi >> Metz-PSG: dans une fin de match dingue, Matuidi sauve Paris dans la course au titre 

"On s’est fait très peur, avoue le Belge. On est tombé dans une certaine suffisance en deuxième période, qui a porté à conséquences. On a montré qu’on avait une belle force de caractère et un bon collectif. Jusqu’à la dernière seconde, on n’a pas lâché prise. Il y a un certain laisser-aller, on commence à perdre deux ou trois ballons, on se dit que ce n’est pas trop grave et puis sur la seule occasion de Metz, ils font le 1-2. Et puis là, il y a un certain stress qui s’installe. Ce n’est pas une situation qu’on a l’habitude de gérer."

Matuidi : "Il faut faire attention"

Pour expliquer ce trou d’air, Blaise Matuidi plaide lui aussi la cause la suffisance. Voire un peu plus. "On a eu du caractère mais on s’est fait peur quand même, souffle le héros parisien de ce match. On a maîtrisé la première mi-temps, mais en...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages