PSG/Bayern, Carlo Ancelotti : "Thiago Silva a un gros tempérament"

La veille de retrouver les Rossoneri en amical avec le Bayern, le technicien italien s'est exprimé sur leur mercato de grande envergure.

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Carlo Ancelotti revient sur l'incroyable remontada réalisée par le Barça face au PSG (6-1) en huitième de finale retour de la Ligue des champions. L'ancien entraîneur parisien, aujourd'hui au Bayern Munich, dit comprendre la frustration ressentie par Unai Emery. Il assure aussi que Thiago Silva n'est pas pour autant un mauvais capitaine pour Paris.

Monaco-PSG (1-4), les notes des joueurs parisiens

"Personne ne peut expliquer ce qui s’est passé à Barcelone. Le foot est imprévisible. Je sais de quoi je parle, j’ai perdu une finale de Ligue des champions alors qu’on menait 3-0", rappelle Carlo Ancelotti. Concéder trois buts en sept minutes et ça s’arrête : mon Dieu, je ne veux jamais vivre ça ! J’imagine ce qu’Unai a pu ressentir. Je l’ai entendu parler après, et il était bon. Triste mais concentré."

Il a beaucoup été question du leadership de Thiago Silva, mais celui qui a confié le brassard de capitaine au Brésilien ne veut pas entendre cette excuse : "Pff... Si l’on doit trouver une raison à la défaite, ce n’est pas celle-là. Thiago Silva a un gros tempérament et c’est un des meilleurs défenseurs du monde. Il ne parle pas beaucoup, mais un leader n’est pas celui qui parle plus que les autres."


Carlo Ancelotti en est persuadé : "Paris sera bientôt dans le top 4 européen." Il ajoute : "On ne peut pas toujours tout changer dès que les résultats ne sont pas ceux qu’on espérait. Il faut suivre son idée. Le PSG va y arriver. Sans aucun doute. Difficile de conserver certains joueurs ? On ne peut pas, non plus, trop écouter les états d’âme, ça fait partie du cirque. Quel club est sûr de gagner la Ligue des champions ? Sept en ont le potentiel et Paris est un de ceux-là." Cette saison, les derniers espoirs français reposent sur l'AS Monaco, qui affrontera le Borussia Dortmund en quarts de finale les 11 et 19 avril.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages