PSG-Bruges (1-0) - Sans briller, le PSG file en huitièmes

Il faut croire l'odeur et l'hymne de la Ligue des champions réussissent mieux au Paris Saint-Germain cette saison. Deux semaines après un résultat plutôt flatteur à Bruges (5-0), le club de la capitale a encore obtenu ce qu'il voulait, ce mercredi soir, au Parc des Princes, en faisant respecter son standing contre cette équipe qui avait du courage et des idées. Ce succès permet à Paris de composter officiellement son ticket pour les huitièmes de finale de la prestigieuse compétition, même si le temps des projections n'est pas encore arrivé, puisqu'il faudra encore se déplacer à Madrid pour conforter la première place.

Un PSG laborieux

Dans cette rencontre, la configuration semblait écrite d'avance. Paris a tenu le ballon contre un adversaire qui a tout fait pour le gêner en pressant haut - ce que Thomas Tuchel n'avait pas manqué de saluer avant même le coup d'envoi, reconnaissant que le score acquis en Belgique ne reflétait pas la production des hommes de Philippe Clement. Reste qu'avec ce onze-là, celui qui a fait ses preuves dès le départ, tout semble a priori plus simple pour les Parisiens. A priori seulement. Car la réalité a été tout autre face à cet adversaire coriace.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Cela a engendré une première période fermée où Di Maria et Mbappé ont bougé sans pouvoir se mettre en position de frappe. Le salut est finalement venu de Mauro Icardi, une nouvelle fois bien placé pour reprendre à bout portant un centre contré de Dagba et délivrer les siens (1-0, 25e). Sans parvenir à faire le break, Paris a donc laissé les Belges en vie. Et les hommes de Tuchel auraient pu le payer si Navas n'avait pas fait le métier en seconde période.

Angel Di Maria PSG Brugge UEFA Champions League 06112019
Angel Di Maria PSG Brugge UEFA Champions League 06112019

Le gardien costaricien s'est en effet illustré par un double-arrêt déterminant dès le retour des vestiaires (50e) avant de stopper un penalty de Diagne, qui a voulu se faire justice après une faute de Thiago Silva (74e). Entre temps, Paris n'a pas eu tant d'occasions que cela de se mettre à l'abris. Tout juste notera-t-on ce poteau sortant de Dagba sur une action où Mbappé avait été trop court (52e). Bref, on en est resté là, malgré l'entrée en jeu d'Edinson Cavani à vingt minutes de la fin. L'essentiel est acquis après cette copie moyenne. Paris s'offrira une finale du groupe à Madrid.

 

À lire aussi