PSG-Bruges, Thomas Tuchel : "Dijon ? Peut-être une bonne leçon pour nous"

La préparation de Bruges

Thomas Tuchel : J'espère qu'on sera préparé. On a fait un entraînement tactique aujourd'hui, on a fait une réunion tactique aussi pour être préparé à toutes les situations. (...) Le résultat sera la conséquence de notre performance, et on peut seulement contrôler la performance. (...) Pour moi, Bruges est une équipe très courageuse. C'est leur style de presser haut sur le terrain, et j'attends qu'ils essayent encore demain. Ils n'ont rien à perdre. Ce n'était pas possible pour eux de le faire 90 minutes contre le Real Madrid, j'espère que ce ne sera pas possible au Parc des Princes. Mais ça dépend de nous. On devra être très attentifs car ils ont un jeu un peu fou, pas toujours structuré. Il faudra jouer avec précision, calme, et faire la décision très, très vite. Le 5-0 était extraordinaire, mais pendant plusieurs minutes c'était compliqué. (...) J'ai confiance en mon équipe. Ils ont déjà montré qu'ils sont capables de jouer à un haut-niveau.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La défaite à Dijon et la déception de Leonardo

Il n'y avait pas une personne qui n'était pas déçue dans le bus ou dans l'avion. C'est vraiment difficile. Il était nécessaire de prendre deux jours. On a parlé avec les joueurs, on a parlé de la tactique, de la mentalité. (...) On doit améliorer certaines choses, et c'était nécessaire de parler de ces choses-là. C'est la responsabilité des joueurs et ma responsabilité. On doit apprendre, et pour cela peut-être est-ce une bonne leçon pour nous.

L'entente Di Maria / Mbappé

Ce sont des joueurs extraordinaires, et les joueurs extraordinaires peuvent toujours jouer ensemble. L'un est droitier, l'autre est gaucher. Ils aiment être décisifs, et c'est aussi l'ambition pour eux de créer des choses ensembles. C'est ce que je leur demande. Ils aiment jouer dans les derniers espaces. (...) S'ils se cherchent beaucoup, s'ils échangent, c'est forcément une bonne chose pour l'équipe. Ils le font très bien ensemble.

Benjamin Quarez, au Parc des Princes.

À lire aussi