PSG, pas le choix, faut gagner

SO FOOT
·1 min de lecture

L'Atalanta l'a prouvé il y a quelques mois : il est possible de faire un quart de finale de Ligue des champions en ayant perdu ses trois premiers matchs de poule. Partant de cet exemple, le Paris Saint-Germain n'aurait donc pas trop à s'inquiéter après s'être incliné lors de son match d'ouverture au Parc des Princes face à Manchester United (1-2), une semaine avant de s'être imposé à Istanbul contre Başakşehir (2-0). Ça, c'est pour la version optimiste. Les pessimistes, eux, voient les Red Devils qui caracolent en tête du groupe et le PSG qui va devoir se battre avec le RB Leipzig pour la seconde place. Avec, comme champ de bataille, cette double confrontation qui arrive et dont la première manche se déroule en Allemagne, sans la moitié des titulaires. Et pourtant, le Paris Saint-Germain n'a pas vraiment d'autres options que de revenir avec la victoire. Et tant pis si cela se fait avec un jeu loin d'être alléchant.… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com