PSG : Critiques, attitude… Kylian Mbappé prend la défense de son «ami» Neymar !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien qu’il semble avoir su reconquérir les coeurs d’un bon nombre de supporters du PSG, certaines attitudes et surtout l’état d’esprit de Neymar sont toujours sujet à débat. De quoi permettre à Kylian Mbappé d’une nouvelle fois prendre la défense d’un de ses « meilleurs amis ».

Bien avant son arrivée au PSG à l’été 2017, Neymar était déjà réputé pour aimer faire la fête. En attestent ses nombreuses participations au carnaval de Rio, ou à ses célébrations d’anniversaires tout aussi flamboyantes les unes que les autres. À l’occasion d’un entretien accordé à Sept à huit à la fin du mois de janvier, Neymar partageait toute sa joie d’être footballeur et de jouer dans un club tel que le PSG. Cependant, ses responsabilités envers le club parisien et les supporters n’allaient pas l’empêcher de faire la fête comme il le faisait savoir au micro de TF1. « Qui n’aime pas faire la fête ? Tout le monde aime s’amuser. Je sais quand je peux et quand je ne peux pas faire la fête. Beaucoup pensent que je suis immature mais je pense que si on ne vit que pour le football, on finit par exploser. Moi, c’est mon moyen de décompresser et de pouvoir me vider l’esprit. C’est comme ça que je me relaxe et je ne changerai jamais sur ce point ». Au fil des semaines, des mois et des années qui ont suivi leurs arrivées successives au PSG en 2017, Neymar et Kylian Mbappé sont devenus très proches, et le Brésilien l’a d’ailleurs confirmé au cours de ladite interview en début d’année civile. « Avec Mbappé, nous…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles