PSG féminin, Nadia Nadim : "Nous devons tirer les leçons de cette situation"

Goal.com

Dans un large entretien accordé au Guardian, l'attaquante du PSG Nadia Nadim (32 ans) revient sur les nombreuses épreuves qu'elle a pu traverser tout au long de sa vie. Ancienne étudiante en médecine, elle livre un message d'espoir alors que l'épidémie du Covid-19 touche le monde entier.

"Tout le monde se sent touché"

L'internationale danoise déclare : "Avant cette pandémie, lorsque les gens [en Occident] voyaient des informations sur d'autres pays en guerre ou en proie à la misère, ça leur semblait étranger. Ils étaient juste là, à dire 'ces pauvres enfants en Afrique ou en Afghanistan'. Personne ne s'en souciait vraiment. Mais maintenant, tout le monde se sent touché. J'espère que cela apportera la compassion et l'empathie qui se perdaient dans notre monde. Car 'qu'est-ce que cela signifie d'être humain ?' Cela signifie que vous vous souciez des autres. Donc, même si vous êtes en bonne santé et fort et que vous ne semblez avoir aucun symptôme, vous devez rester à la maison pour sauver quelqu'un d'autre."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"J'espère que les gens vont voir ce virus de ce point de vue et peut-être plus tard utiliser leur voix en votant d'une certaine manière ou en dénonçant l'injustice. Nous devons tirer les leçons de cette terrible situation. En ce moment, vous pouvez vous plaindre d'être à la maison et penser : 'Oh, ma vie craint.' Mais vous pouvez aussi être reconnaissant de vivre dans une société où vous pouvez rester à la maison, avoir de la nourriture et un toit pour vivre. Si vous tombez malade, des médecins feront de leur mieux pour vous aider. C'est entre vos mains, comme vous pouvez le voir. Moi, j'ai encore des espoirs et des rêves. Je ne sais pas quand cela reviendra à la normale et je m'en fiche vraiment parce que je vis en ce moment. J'en profite. Je vais faire de mon mieux pour avoir un avenir meilleur et une journée encore meilleure demain."

Comme ses partenaires, Nadia Nadim attend d'avoir des nouvelles plus précises concernant la suite du championnat de D1 féminine, que la FFF n'a pas arrêté définitivement pour le moment. Pendant le confinement, la joueuse du PSG a décidé de rentrer retrouver sa famille au Danemark.

À lire aussi