Le PSG face au vote blanc des supporters

·1 min de lecture

"Je ne m'attendais pas à cette ambiance. Un classico, il faut mettre tout de côté, ce n'était pas le moment de faire cela. On les comprend, ils ont leurs arguments, ils n'ont peut-être pas les réponses qu'ils attendent, mais il fallait mettre l'orgueil et la fierté de côté pour ce moment-là. En tant que joueur, je ne suis pas d'accord." À l'issue de la victoire timide du PSG (2-1) face à l'OM, les propos de Marquinhos, capitaine relativement épargné par le courroux des fans jusqu'à présent, pèsent lourd. La sortie du Marquis paraît même presque indécente au regard de la prestation fournie par ses partenaires sur le pré. Le Brésilien met alors en cause la grève des encouragements du Collectif Ultras Paris, groupe qui réunit les plus fervents fidèles du PSG dans le virage Auteuil, mais qui est en grève depuis le fiasco madrilène en C1. D'où la bâche accrochée à l'envers en tribune.

Avec davantage de diplomatie, Mauricio Pochettino…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles