Le PSG se fait peur à Châteauroux mais rejoint les 16es de finale de la Coupe de France

Le PSG se fait peur à Châteauroux mais rejoint les 16es de finale de la Coupe de France

Longtemps accroché sur la pelouse de Châteauroux (National), le PSG, avec une équipe très remaniée, a fini par s'imposer (3-1) pour rejoindre les 16es de finale de la Coupe de France.

Le match : 3-1En l'absence de ses stars (Messi, Mbappé, Neymar) et avec plusieurs très jeunes joueurs dans son onze (voir ci-dessous), le PSG s'est fait peur pour son entrée en lice en Coupe de France ce vendredi, sur la pelouse de la Berrichonne de Châteauroux. Face au quatorzième du National, Paris a longtemps souffert mais a fini par s'imposer (3-1) pour rejoindre les 16es de finale.

lire aussi : Le film de Châteauroux-PSG

Malgré son onze largement remanié, le PSG n'a pourtant pas tardé à se mettre en action à Gaston-Petit. Hugo Ekitike a buté sur Paul Delecroix dès la première minute de jeu, mais l'ancien Rémois n'a pas tergiversé trop longtemps, en ouvrant le score d'un bel extérieur du droit (13e). L'étreinte parisienne s'est toutefois détendue trop rapidement, pour laisser des espaces à Châteauroux. Après un sauvetage de Vitinha sur une occasion de Jonathan Mexique (26e), la Berrichonne a égalisé sur une action gag, lorsque El Chadaille Bitshiabu a trompé Keylor Navas à la suite d'un tir de Natanaël Ntolla (38e). Dans l'euphorie, l'inusable Nolan Roux (34 ans) a failli réaliser l'exploit de mettre Châteauroux en tête à la mi-temps (42e), mais a manqué le cadre d'un rien.

Après un centre-tir de Bendjaloud Youssouf dévié sur le poteau par Navas (48e), la Berrichonne a continué de se créer des occasions en contre-attaque après la pause. Le capitaine du PSG Marquinhos a notamment réalisé un sauvetage important devant Roux (58e), tandis que son équipe a globalement ronronné dans le jeu. Les Espagnols (Bernat, Sarabia, Soler) ont été décevants - c'est un euphémisme - mais ont fini par se réveiller pour assurer le succès. Carlos Soler a en effet marqué après une tête d'Ekitike repoussée par Delecroix (78e), avant un but de Juan Bernat d'une belle frappe croisée du gauche (90e+1). Châteauroux n'a pas pu tenir sur le plan physique, mais a réussi à faire douter un PSG qui a du mal à redémarrer en ce début d'année.

Le fait : fortunes diverses pour les TitisLes trois Titis alignés au coup d'envoi par Christophe Galtier ont vécu des émotions contrastées à Gaston-Petit. Pour leur première titularisation, Warren Zaïre-Emery (16 ans) et Ismaël Gharbi (18 ans) ont été très intéressants. Le premier a affiché un volume impressionnant et une grande assurance, tandis que le second a étalé sa justesse technique. Ce dernier a délivré une superbe passe décisive pour l'ouverture du score d'Ekitike (13e), avant d'être proche du break sur une reprise de volée bien sentie, repoussée par Delecroix (28e).

Titulaire pour la deuxième fois, dix jours après avoir déjà été aligné face à Strasbourg, El Chadaille Bitshiabu (17 ans) a été moins heureux. Il a trompé Keylor Navas d'une talonnade involontaire, sur l'égalisation de la Berrichonne (38e), et a semblé fébrile. Il a été remplacé par Sergio Ramos (65e), en même temps que Gharbi, suppléé par Fabian Ruiz.

lire aussi : Calendrier et résultats de la Coupe de France