Le PSG fonce sur Nordi Mukiele (Leipzig)

Nordi Mukiele avait marqué face au PSG l'an passé avec Leipzig en phase de groupes de Ligue des champions (défaite 2-3). (S. Mantey/L'Équipe)

Le PSG est en négociations avancées pour recruter l'international français de Leipzig, Nordi Mukiele. Le club de la capitale dispose d'un accord de principe avec l'ancien Montpelliérain.

Alors que le dossier du défenseur de l'Inter Milan Milan Skriniar patine, le PSG est décidé à accélérer son recrutement dans le domaine défensif. Le club de la capitale a entamé depuis plusieurs jours des négociations pour obtenir la signature de Nordi Mukiele (24 ans). Les contacts avec Leipzig, où l'international français (1 sélection) est sous contrat jusqu'en juin 2023, se sont multipliés ces dernières heures.

Peu d'éléments ont filtré autour du montant alloué à l'opération, mais elle dépasserait les 10 M€. Dans ce dossier, Paris aurait déjà formulé deux offres pour l'ex-Montpelliérain (janvier 2017-mai 2018), que le club cible depuis plusieurs semaines, et l'écart entre les demandes de Leipzig et le PSG ne serait plus conséquent.

Galtier séduit par sa polyvalence et sa puissance athlétique

Dans l'idée du conseiller football, Luis Campos, Mukiele, au-delà de son expérience sur la scène européenne (plus de trente matches en Coupe d'Europe), viendrait densifier une rotation défensive en pouvant être utilisé à la fois au poste de piston droit et à celui d'axial.

L'entraîneur, Christophe Galtier, avec lequel le joueur a échangé, est également séduit par la polyvalence du Français et estime que sa puissance athlétique (1,87 m, 84 kg) serait un atout non négligeable. Selon nos informations, un accord contractuel de principe a été trouvé entre le joueur et le PSG depuis plusieurs jours.

lire aussi

Toute l'actualité des transferts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles