PSG-Guingamp (4-0) - Cavani en mode Matador, Rabiot et Di Maria dans le coup : les notes des Parisiens

D'abord embêtés par une équipe de Guingamp solide et joueuse, le PSG a fait le travail grâce notamment à un Edinson Cavani de gala. La défense remaniée s'est bien comportée tandis que Rabiot et Di Maria ont dominé le milieu de terrain. Seul Draxler a déjoué.

Kévin Trapp : 6/10

Le portier allemand n'a paradoxalement pas eu grand chose à faire. Si Guingamp a eu des occasions, les tentatives ont souvent terminé leurs courses dans les tribunes du Parc des Princes. Soirée tranquille sans arrêt décisif à effectuer. 

Presnel Kimpembe : 6/10

Il s'est comporté en patron de la défense parisienne en l'absence de Thiago Silva et Marquinhos. Le jeune parisien a dominé l'attaque adverse sans se laisser piéger par les salves parfois très musclées de Privat. Il aurait pu gâcher son match pour une mauvaise passe en retrait plein axe qui s'est finalement révélée sans conséquence après la frappe manquée de Briand.  

Serge Aurier : 6,5/10

Dans une position inhabituelle de défenseur central, Serge Aurier a d'abord rappelé qu'il savait être offensif en lançant Meunier dans la profondeur dès les premiers instants du match. Sur le corner de la même action, l'Ivoirien a placé sa tête puissante hors du cadre. La suite a été plus défensive, et le Parisien s'est bien comporté, tant dans le placement que dans le duel. 

Thomas Meunier : 5,5/10

Il a répété les courses lors de la première période, ce qui a eu le mérite de créer un mouvement qui a manqué à son équipe. Sa puissance physique a souvent fait la différence sur un côté où Guingamp osait se projeter. Il aurait pu donner une passe décisive à Cavani dont la tête a été miraculeusement sortie par Johnsson.

Layvin Kurzawa : non noté 

Blessé au genou, l'international français a cédé sa place à Maxwell avant la mi-temps.

Sherrer Maxwell : 6/10

Entré en lieu et place de Kurzawa avant la mi-temps, le Brésilien a livré une prestation convaincante, nette et sans bavure. Dans un match où il fallait être vigilant, il a su s'appliquer à bien se placer pour combler les espaces. 

Angel Di Maria PSG Guingamp Ligue 1 09042017

Adrien Rabiot : 7/10

Face à une équipe qui contestait physiquement la domination technique de son équipe, Adrien Rabiot a apporté l'impact nécessaire dans l'entrejeu. Averti pour une faute grossière sur Marçal (31e), il a manqué une frappe en puissance dans la surface avant la mi-temps. Mieux en seconde, il a offert une passe décisive pour Edinson Cavani et a été impliqué dans beaucoup de mouvements. Sa débauche d'énergie en a fait le joueur qui a touché le plus de ballons côté parisien.

Blaise Matuidi : 6/10

Sa frappe détournée par Johnsson (35e) a été la seule véritable action où le milieu parisien s'est distingué. Pour le reste, il a offert le volume de jeu dont il fait habituellement preuve. Placé haut sur le terrain, son apport technique a été limité. En toute fin de rencontre, il se trouve à la réception d'un centre de Lucas pour pousser dans les filets et inscrire le dernier but de la soirée.

Marco Verratti : 6/10

Le petit milieu italien a orienté le jeu de son équipe même si ce n'est pas lui qui a joué le rôle de détonnateur pour débloquer la rencontre. Il a pressé en allant chercher le ballon dans les pieds guingampais et a permis à son équipe d'avoir l'emprise technique dans l'entrejeu.

Julian Draxler : 3/10

L'international allemand ne s'est pas beaucoup montré. Quand il l'a fait, ses acélérations balle au pied n'ont pas fait de différences sur un côté où les espaces existaient. Une activité stérile malgré sa justesse technique.

Angel Di Maria : 7/10

Son activité stérile en début de rencontre a laissé place à une nouvelle prestation convaincante. L'international argentin a ouvert le score, poussant subtilement le ballon devant Johnsson à la réception d'une passe merveilleuse de Cavani (55e). C'est lui qui rend la pareille au buteur uruguayen pour son doublé. 

Edinson Cavani : 8,5/10

Il a d'abord trouvé la barre transversale sur sa "spéciale" tête au premier poteau. S'il n'a pas vraiment été servi en première période, El Matador a ensuite débuté un récital qui s'est achevé avec un doublé et une passe décisive. C'est lui qui débloque la situation avec un caviar délivré pour Di Maria (55e), lui qui inscrit dans la foulée le second but parisien d'un bel enroulé côté gauche et enfin lui qui clos le spectacle avec une belle frappe croisée de l'autre côté. 42 buts en 41 matches toutes compétitions confondues pour l'uruguayen depuis le début de la saison.

Les explications sur les notes Goal.com  : 

- Il faut avoir joué au moins 45 minutes pour recevoir une note.
- Les notes sont sur 10, et vont donc de 0 (match abominable) à 10 (match exceptionnel). La note moyenne de départ est de 5, pour un match moyen, ordinaire.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages