PSG, Herrera : "Contre Dortmund on peut gagner 4-0, mais aussi perdre 4-0"

Le tirage au sort de la Ligue des champions est sur toutes les lèvres dans toute l'Europe. Certains ont été bien lotis, d'autres moins. Le Paris Saint-Germain affrontera le Borussia Dortmund en huitièmes de finale au mois de février. Pas le pire tirage pour le club de la capitale, mais pas le plus abordable non plus. Invité sur le plateau de beIN Sports, Ander Herrera a donné son avis sur l'opposition face au Borussia Dortmund.

Ligue des champions - Ne surtout pas dire que le PSG est favori contre Dortmund

"Un bon tirage ? (Rires) C’est une chose de journaliste. Je pense que l’on doit respecter le Borussia Dortmund, il le mérite. Ils sont devant le Bayern Munich en championnat. On doit jouer en février, les choses peuvent changer. On doit rester humble, avoir du respect et travailler fort pour être prêt. Ils ont beaucoup de bons joueurs, on les connaît. Comme Hazard, Sancho, Alcacer, Hummels, Witsel…Tout le monde devra être très attentif", a analysé le milieu de terrain du PSG.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Je ne veux pas parler du passé, mais du futur, c’est le plus important. On a la possibilité de se qualifier en quart de finale. Mais on doit aller petit à petit. On a parlé beaucoup de Dortmund, ils sont très bons. Quand tu joues là-bas, c’est un match très intense, offensif, ils attaquent de partout. Ils aiment bien attaquer ? Oui, mais j’ai parlé avec Marco Verratti et on pense la même chose. Contre Dortmund, on peut gagner 4-0, ou perdre 4-0. Contre Madrid, ils avaient pris des buts mais ils avaient aussi marqué beaucoup", a ajouté l'Espagnol.

"Tout le monde est content dans le vestiaire"

ASSE PSG Mbappe Icardi Neymar
ASSE PSG Mbappe Icardi Neymar

Ander Herrera est heureux de son adaptation au PSG : "Je pense que je peux être content. Les blessures sont dures. La première dès le Trophée des Champions et la 2e après Marseille. Je suis ici pour aider, pour travailler dur afin d’être disponible. On doit jouer beaucoup de matchs, des choses très importantes. Je suis prêt à aider. J’aime ce que je fais, j’aime être ici, j’aime jouer pour cette magnifique équipe. Je suis très heureux d’être ici.

PSG, Neymar évoque sa relation avec Mbappé : "Pas de compétition entre nous"

L'Espagnol a rétabli la vérité sur les mentalités dans le vestiaire parisien : "Avant de venir ici, j’ai vu beaucoup d’informations sur le club qui ne sont pas vraies. Dans les médias, j’ai vu des choses négatives sur les problèmes avec Neymar, Mbappé, les joueurs français, le coach. Je suis arrivé, j’ai vu Neymar très content, un club compact, tout le monde content, heureux. L’ambiance pendant l’entraînement est magnifique".

"Alors je me suis dit ‘mais qu’est-ce qu’ils disent ? Ce n’est pas vrai’. Tout le monde parle et cherche des problèmes, mais ce n’est pas comme ça. Tout le monde est disponible pour jouer et aider. Quand tu es un joueur comme Di Maria, Verratti, Neymar, Mbappé, tu peux gagner le Ballon d’Or. Mais ils ont besoin d’un groupe derrière eux. C’est impossible de gagner quelque chose sans le groupe. Il y a l’exemple Liverpool. Il y a les 3 devants, mais il faut aussi Milner, Henderson, etc", a conclu Ander Herrera.

À lire aussi