PSG, Juventus, Forest Green Rovers... l'écologie de plus en plus prisée par les clubs de football

Coralie Salle
·1 min de lecture

La révolution verte a fait le tour du monde et est arrivée dans la capitale française. Dans un communiqué publié ce lundi 29 mars, le Paris Saint-Germain a annoncé son adhésion au programme "Sports for Climate Action" (le sport pour l'action climatique), lancé par l'ONU en 2015, pour lutter contre le réchauffement climatique.

L'écologie fait son chemin

"Le club entend renforcer l'impact favorable des mesures prises et améliorer son action en matière de développement durable", explique le club. Dans la pratique, l'équipe parisienne a déjà installé des panneaux solaires, dix ruches qui produisent du miel, et un potager collaboratif au Parc des Princes. Le PSG précise qu'il a aussi décidé de "stopper l’utilisation du plastique jetable dans toutes ses infrastructures d’ici la fin de la saison, et déploie une politique de tri des déchets sur l’ensemble de ses neuf sites".

Un virage écologique qui pourrait s'avérer tout aussi politique. Le vice-champion d'Europe avait ainsi défrayé la chronique il y a deux mois à ce sujet. En effet, les coéquipiers de Kylian Mbappé avaient pris un avion privé, pour aller jouer le Trophée des champions à Lens, contre l'Olympique de Marseille en janvier dernier. Pour de nombreuses associations, dont Greenpeace, le champion de France...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi