PSG: Kombouaré raconte comment il avait résolu une dispute entre Nene et Gameiro pour les penalties

Si Unai Emery n'a pas écouté RMC ce lundi en fin d'après-midi, heureusement pour lui, il pourra retrouver l'extrait en podcast. Car un ancien du PSG, Antoine Kombouaré, s'est retrouvé il y a quelques années sur le même banc de touche, dans la même situation que lui. Et, au micro de Team Duga, le technicien kanak a partagé son expérience... et la façon dont il a réglé la situation.

A lire aussi: Emery va trancher

Le 21 septembre 2011, lors de la 7e journée du championnat de France, Paris accueille et bat Nice (2-1). Le premier but du PSG est inscrit sur penalty. Alors qu'il avait demandé à le tirer, Gameiro s'était fait éconduire par Nene. "On avait notre tireur, c’était Nenê. C’était le meilleur tireur de coups francs mais aussi de penalties, raconte Kombouaré. J’avais mis un truc en place. Le tireur numéro un, c’était Nenê. Le numéro deux, c’était Kevin Gameiro et le numéro trois, c’était Guillaume Hoarau. Par contre, j’avais dit que si la faute était commise sur le joueur qui devait frapper, il ne frappait pas. On avait remarqué à cette époque que souvent, le tireur qui se faisait justice lui-même était soit maladroit, soit ratait son penalty."

"La logique voudrait que ce soit Cavani"

"En l’occurrence ce jour-là, il y a eu faute sur Nene, poursuit l'entraîneur de Guingamp. C’est Gameiro qui doit le frapper mais Nene lui prend le ballon et décide quand même de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages