PSG : l’indispensable monsieur Verratti

Remise, Christophe
Sport24
Marco Verratti est, avec Edinson Cavani, Javier Pastore et Thiago Silva, le recordman des succès en Coupe de la Ligue (cinq) / FRANCK FIFE - AFP
Marco Verratti est, avec Edinson Cavani, Javier Pastore et Thiago Silva, le recordman des succès en Coupe de la Ligue (cinq) / FRANCK FIFE - AFP

Remplaçant vendredi dernier, l’international italien est toujours un rouage essentiel du club de la capitale.

Surprise vendredi dernier, au Stade de France. Bonne pour Leandro Paredes, mauvaise pour Marco Verratti. C’est en effet l’international argentin qui a débuté en lieu et place du petit Italien, lors de la finale de la Coupe de France (1-0) . Et ce alors que ce dernier était apte. La preuve, il est entré à la 75e minute, à la place de... Paredes. Peut-être Verratti n’a-t-il pas été aussi sérieux que ses partenaires pendant l’interruption pour cause de coronavirus ? Raté. «Il a été discipliné pendant ces quatre mois, souligne le coach allemand . Il est aussi "fit" que possible après cette phase bizarre et longue sans match. Je ne suis pas inquiet parce qu'il est revenu dans un bon état sur le plan physique et il est prêt.»

En fait, c’était simplement un choix. «C’était la première fois que je laissais Marco sur le banc alors qu'il est totalement prêt pour jouer, expliquait Tuchel, presque gêné, vendredi dernier . C’était une décision super difficile parce que les deux ont mérité de jouer. C’est un choix pour Leo parce qu'il a été très fort contre Dortmund ( 2-0, le 11 mars dernier , ndlr) et j’ai donc décidé de laisser les (Gueye et Paredes).» Arguments réitérés à la veille de la finale de la Coupe de la Ligue contre l’OL ( 21h10 ), ajoutant que «ce n'était pas la faute de Marco, pas du tout».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les plus beaux moments de Marco Verratti au PSG

» LIRE AUSSI –  PSG : la vie sans (...) Lire la suite sur sport24.com

PSG : la vie sans Mbappé

Tuchel sur Mbappé : «Chaque jour compte pour faire, peut-être, un miracle»

Pour l’OL, la semaine de tous les rêves … et des dangers

PSG : un titre à décrocher et... attention à la casse

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi