Qui va gagner la Ligue des champions selon les algorithmes ?

·2 min de lecture
Le PSG considéré comme outsider à la victoire en C1, le favori ici, est le Bayern Munich.
Le PSG considéré comme outsider à la victoire en C1, le favori ici, est le Bayern Munich.

La Ligue des champions saison 2021-2022 bat son plein, cette semaine, se joue la cinquième des six journées de la phase de groupe. Les forces et faiblesses de chaque équipe sont connues, leur potentiel aussi, notamment à aller jusqu’au bout de la compétition. La plateforme fivethirtyeight a une formule, pour cela, appelé « score SPI », qui donne aux collectifs en présence, une note défensive et une offensive.

Le PSG a 20% de chances de terminer 1er de groupe

De là résulte le « score SPI », pour déterminer les chances de chaque équipe. Favori par ailleurs, pour d’autres, notamment les bookmakers de France, le PSG ne l’est pas ici, dans la liste des probables vainqueurs finaux, du tournoi. Relégué au neuvième plan, le club de la capitale, en dépit de son collectif de stars internationales, pâtit de la présence de Manchester City, dans le groupe A. Car demain, mercredi, les Citizens d’après la simulation, domineront les Franciliens, pour terminer premier de poule.

Une chance sur deux pour le LOSC de voir les 8es. Le Bayern favori de la C1

Le PSG en outsider, a 20% de chance de terminer premier de son groupe et 2%, seulement, de gagner la C1. Quant au LOSC, s’il y a 47% de chances qu’il se qualifie pour les huitièmes de finale, il n’en a même pas 1% d’aller au bout du format, cette saison 2022-2022. A l’ouverture de la 5e journée, c’est le Bayern Munich qui est le premier favori, selon les prédictions, il a 23% de chances de soulever une nouvelle coupe aux Grandes oreilles. Manchester City suit, avec 21% et Liverpool, à 15%.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles