PSG-Lyon : Mauro Icardi, un trou d'air à effacer

Goal.com
Après 7 matches de rang sans marquer, Mauro Icardi (26 ans) a retrouvé le chemin des filets mardi à Nantes (1-2). Il doit maintenant enchaîner.
Après 7 matches de rang sans marquer, Mauro Icardi (26 ans) a retrouvé le chemin des filets mardi à Nantes (1-2). Il doit maintenant enchaîner.

Mardi, à Nantes (victoire 2-1), Mauro Icardi a retrouvé le chemin des filets en renard des surfaces, déviant une frappe d'Angel Di Maria. Son dixième but en Ligue 1. Le premier depuis son triplé contre Saint-Etienne (6-1), le 8 janvier dernier en Coupe de la Ligue. Soit la fin d'une série de sept matches sans marquer un seul but. Un coup de pompe évident pour l'Argentin, qui avait cartonné jusqu'alors sous les couleurs parisiennes.

Interrogé sur le manque de réussite de son buteur samedi en conférence de presse, Thomas Tuchel n'a pas nié : "Je suis un peu inquiet si les attaquants n’ont pas l'efficacité nécessaire. Il a eu une première grosse occasion à Nantes, et dans une période plus facile, c'était but. Mais il est en difficulté et du coup, sa frappe a été repoussée par le gardien. Il réfléchit un peu trop en ce moment. Au début, quand il marquait beaucoup de buts, il ne cogitait pas."

"Ce but à Nantes peut lui redonner confiance"

Le technicien parisien a ajouté à propos de l'attaquant prêté avec option d'achat par l'Inter Milan : "Contre Brest par exemple, il a eu de la chance mais il a été décisif. Qui sait si ce but contre Nantes peut lui redonner confiance. J’espère qu’il va retrouver la confiance, qu’il va marquer des buts." Peut-être aura-t-il l'occasion d'enchaîner ce dimanche contre Lyon. L'occasion de démarrer une nouvelle série pour Icardi, qui garde dans son sillage le 'Matador' Edinson Cavani, pour lequel Tuchel n'a pas manqué d'avoir un mot également. "On peut sentir qu’Edi gagne en intensité dans les entraînements, c’est bien pour nous", a précisé l'entraîneur allemand.

On l'aura compris. Edinson Cavani étant resté au PSG, et enfin épargné par les blessures, Thomas Tuchel souhaite garder l'ensemble de son groupe sous pression. Ses attaquants y compris. Contre Montpellier, récemment, il n'a d'ailleurs pas hésité à mettre Icardi et Cavani sur le banc, positionnant Pablo Sarabia dans l'axe aux côtés de Kylian Mbappé. Une option supplémentaire, même si le coach a bien précisé que c'était le choix d'un match. Icardi a d'ailleurs retrouvé sa place dès le déplacement à La Beaujoire. Il lui faudra encore marquer pour redevenir le "serial-buteur" qu'il était à son arrivée.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi