PSG : La Mairie de Paris lâche une nouvelle réponse à Al-Khelaïfi

Récemment, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a conforté sa volonté de devenir propriétaire du Parc des Princes. Des déclarations qui agacent la Mairie de Paris tandis que le premier adjoint d'Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire a de nouveau répondu au président du club parisien dans ce conflit qui risque de perdurer.

La tension montre d'un cran entre la Mairie de Paris et la direction du PSG. Face à la volonté du Qatar de racheter le Parc des Princes et le menace d'un départ du club de la capitale, Emmanuel Grégoire s'est exprimé et a conforté la position initiale de la Mairie de Paris dans ce dossier chaud.

La Mairie inflexible

Dans un entretien accordé à L'Equipe, Nasser Al-Khelaïfi a confié qu'il était hors de question de débourser les 350M€ demandés par le conseil municipal parisien pour pouvoir racheter le stade. La tension est palpable tandis qu'Emmanuel Grégoire a réagi aux propos du président parisien au micro de BFM Ile de France : «Nous sommes très favorables à l’agrandissement du Parc des Princes, c’est très clairement une option que nous soutenons totalement et nous souhaitons aller le plus vite possible. Le PSG semble faire de l’achat du Parc des Princes une condition sine qua none pour faire l’investissement de mise à niveau».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Je n’ai qu’une hâte, c’est qu’on puisse engager ce chantier majeur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com