PSG - Malaise : Ça se tend encore entre Kylian Mbappé et Le Graët !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors du dernier rassemblement des Bleus, Kylian Mbappé avait refusé de participer à des opérations marketing avec certains partenaires de l’Équipe de France, chose qui ne manque pas de faire jaser depuis quelques semaines. Et la situation ne semble pas vouloir s’arranger.

Alors que son avenir incertain au PSG fait déjà assez parler de lui à l’approche du mercato estival, Kylian Mbappé est tourmenté par un autre problème. Lors du dernier rassemblement de l’Équipe de France, l’international tricolore a refusé de participer à des opérations marketing avec quelques partenaires des Bleus. Cette situation ne manque pas de faire jaser depuis quelques mois et l’avocate de Kylian Mbappé, Delphine Verheyden, n’avait pas hésité à monter au créneau dans un entretien pour L’Equipe : « Ce que l’on veut dans l’immédiat ? Revoir sans tarder, et avant l’ultime shooting de septembre qui couvrira la Coupe du monde, la convention. Il n’est plus possible pour la FFF de fonctionner de cette façon et avec cette convention initiale sans parler aux joueurs à chaque début de saison. Ils doivent avoir la possibilité d’avoir une sorte de clause de conscience. » Et la réponse de Noël Le Graët a été rapide.

« S'il n'accepte pas le fonctionnement, il n'aura pas d'argent, c'est tout » avait confié Le Graët au sujet de la situation avec Mbappé

« Hugo Lloris, au nom des copains, est venu me voir pour me dire : "Ne changez rien. Il faut une égalité parfaite des primes entre les joueurs." Ça a duré dix minutes. Concernant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles