PSG - Malaise : Critiques, retraite… Neymar reçoit des marques de soutien !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Neymar a été vivement critiqué par certains observateurs à la suite de ses propos tenus à l’occasion d’un entretien accordé à DAZN, l’international brésilien a néanmoins reçu des marques de soutien.

« Je pense que ce sera ma dernière Coupe du monde. Je pense cela parce que je ne sais pas si j'aurai encore la force mentale pour m'occuper du football. Je ferai tout ce que nous pouvons pour gagner en 2022 ». Tels sont les mots prononcés par Neymar dans un entretien accordé à DAZN. Et le moins que l’on puisse dire est que cette prise de parole du joueur de 29 ans a mis le feu au poudre, certains observateurs critiquant vivement l’ancien barcelonais dans la mesure où ils estiment que ce discours révèle qu’il n’est plus assez impliqué dans le football, et donc dans le projet du PSG. Pourtant, le discours de Neymar soulève un vrai sujet, à savoir celui de la dépression chez les sportifs, certains d’entre-eux finissant par craquer à cause de la forte pression sur leurs épaules depuis leur plus jeune âge. C’est malheureusement le cas de Neymar, qui traverse très clairement un passage à vide temporaire aussi bien mentalement que sportivement tant il ne parvient pas à faire parler sa magie sur le terrain en ce début de saison.

Thiago Silva et Mauricio Pochettino montent au créneau pour Neymar !

Néanmoins, Neymar n’est pas seul. En effet, tandis que beaucoup de supporters lui ont témoigné leur soutien sur les réseaux sociaux au cours des derniers jours, Thiago Silva est lui-aussi monté…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles