PSG - Malaise : L’Équipe de France dit tout sur la blessure de Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Kylian Mbappé a prématurément quitté le rassemblement de l’Equipe de France, Didier Deschamps et Hugo Lloris se sont prononcés sur l’état de santé et l’absence de l’attaquant du PSG pour les deux prochains matchs.

Kylian Mbappé ne vit pas une période facile. En effet, après avoir connu une fin de mercato agitée au cours de laquelle il a été retenu par le PSG alors que le Real Madrid voulait le recruter et que son souhait était d’y aller, ce qui l’a conduit à se retrouver sous le feu de nombreuses critiques, l’attaquant de 22 ans est maintenant victime d’un pépin physique. L’international français a effectivement été touché au mollet contre la Bosnie cette semaine. Et si les examens pratiqués ce jeudi n’ont pas révélé de lésion, le PSG et l’Equipe de France se sont accordés pour que Kylian Mbappé quitte le rassemblement dès maintenant pour être observé par le staff médical parisien puisqu'il ressent une douleur en marchant.

Didier Deschamps se veut rassurant pour Kylian Mbappé

Il y a au moins une chose positive dans cette mésaventure : Kylian Mbappé va pouvoir souffler quelque chose après des jours compliqués à vivre. Et de son côté, présent en conférence de presse ce vendredi en fin d’après-midi, Didier Deschamps a apporté des précisions sur l’état de santé de son numéro 10 en précisant que ce dernier n’est heureusement pas gravement blessé. « Je vais être clair : Kylian a ressenti quelque chose en fin de match contre la Bosnie. On a fait des examens, où le terme rassurant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles