PSG - Malaise : OM, blessure… Neymar voit enfin le bout du tunnel !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le PSG affrontera l’OM ce dimanche soir, Neymar aurait de plus en plus de chances d’être présent pour cette rencontre, chose qui lui permettrait de sortir d’une période au cours de laquelle il a été vivement critiqué.

Les derniers jours vécus par Neymar n’ont pas été simples. Et pour cause, à la suite de sa sortie à DAZN au cours de laquelle il a clairement laissé entendre que la Coupe du monde 2022 pourrait être sa dernière dans la mesure où il n’est pas sûr d’être encore en mesure de supporter la pression au Brésil, l’attaquant de 29 ans s’est attiré les foudres de bon nombre d’observateurs. En effet, ces derniers ont pointé du doigt le fait que le football pourrait ne plus être la priorité de Neymar, chose qui serait particulièrement inquiétante pour le PSG, club avec lequel il est sous contrat jusqu’en 2025 depuis le printemps dernier. Et bien que le joueur ait rassuré Leonardo en coulisses à la suite de la parution de ses propos, les critiques ne se sont pas calmées. Puis, pour ne rien arranger, Neymar s’est blessé aux adducteurs à son retour à Paris et a ainsi du déclarer forfait pour le math de Ligue des champions cette semaine contre le RB Leipzig (victoire 3-2 des hommes de Mauricio Pochettino).

« Je n’aime pas les comparaisons », lâche Ronaldinho

Mais fort heureusement, tout indique que ce petit pépin physique est sans gravité. En effet, il est annoncé depuis quelques heures que Neymar a de plus en plus de chances d’être présent dans le groupe qui se déplacera…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles