PSG - Malaise : Pochettino, Ramos, Messi... Leonardo règle ses comptes !

·1 min de lecture

Alors que le Paris Saint-Germain est vivement critiqué en ce début de saison, Leonardo ne cache pas qu’il ne goute que très peu au traitement dont fait l’objet le club de la capitale sur de nombreux sujets.

On pourrait penser qu’une première place en Ligue 1 avec dix victoires en douze matchs joués et une première place en Ligue des champions ne conduiraient pas à l’éveil de critiques. Mais c'est mal connaître le Paris Saint-Germain. Programmé pour tout gagner cette saison, que ce soit en France ou en Europe, le club de la capitale française doit logiquement faire face à une exigence accrue de la part des médias et de l’ensemble des observateurs. C’est, au fond, le revers de la médaille. De ce fait, quand le PSG de Mauricio Pochettino ne se montre pas reluisant dans le jeu, quand Leo Messi n’ouvre toujours pas son compteur en Ligue 1 - malgré trois buts inscrits en trois matchs de Ligue des champions - ou que Sergio Ramos ne voit toujours pas le bout du tunnel sur le plan médical, les critiques s’abattent très rapidement sur l’écurie parisienne.

« Il y a des gens ont envie de se faire beau en parlant du PSG »

Le PSG est un club extrême, démesuré. Démesuré dans ses ambitions parce qu’il souhaite absolument tout gagner. Mais il est aussi un club démesuré dans son traitement. À la moindre bonne performance, tout est (trop) beau. En revanche, quand les choses vont moins bien, tout devient automatiquement à jeter. La mesure n’existe pas avec les pensionnaires du Parc des Princes.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles