PSG - Malaise : Les vérités de Juan Bernat sur son énorme calvaire avec le PSG !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il aura donc fallu attendre plus d’un an pour revoir Juan Bernat avec le maillot du PSG. Gravement blessé au genou, l’Espagnol a mis énormément de temps avant de revenir à la compétition. Une épreuve évoquée par le latéral parisien.

Recruté au Bayern Munich en 2018, Juan Bernat a rapidement fait taire ses détracteurs pour s’imposer comme l’un des joueurs les plus importants du PSG. Au poste de latéral gauche, l’Espagnol apportait énormément au club de la capitale, notamment sur le plan offensif. Toutefois, cette belle histoire a connu un terrible coup d’arrêt en septembre 2020. En effet, face à Metz, Bernat s’est rompu les ligaments du genou gauche. Une terrible blessure qui a posé d’énormes problèmes au joueur de 28 ans. En effet, la récupération du Parisien aura été très longue et il a finalement attendu plus d’un an pour le revoir sur un terrain. Ce n’est que très récemment que Juan Bernat a repris la compétition avec le PSG.

« Ça a été une très longue année »

Pendant de longs mois, Juan Bernat a ainsi vécu un véritable calvaire à cause de cette blessure au genou. Si on espère que cela est désormais derrière lui, le joueur du PSG est revenu sur cette période compliquée. A l’occasion d’un entretien accordé au média du club de la capitale, Bernat a ainsi confié : « Ça a été une très longue année et il y a eu des moments très difficiles pendant toute ma convalescence. Une semaine après la première opération, j'ai dû rester à l'hôpital pendant cinq jours, puisque j’ai eu une infection.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles