PSG-Manchester City : brillant puis défaillant... Le match déroutant des milieux de terrain parisiens

franceinfo
·1 min de lecture

Ils avaient fait le plus dur. Mais ils ont failli. Contre Manchester City, le milieu de terrain du PSG a livré une prestation aux deux visages mercredi 28 avril lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions (1-2). Après une première période de très haut niveau, Marco Verratti, Idrissa Gueye et Leandro Paredes ont disparu dans le deuxième acte, à l'image de toute l'équipe parisienne.

Paredes, Gueye : de héros à zéro

Leur première période était un modèle du genre : sérieuse et appliquée. Idrissa Gueye et Leandro Paredes avaient totalement étouffé le milieu de terrain de Manchester City. Une activité qui s'est traduite dans les chiffres, l'Argentin ayant été le joueur parisien qui avait réussi le plus de tacles (3), devant son compère sénégalais (2).

Grâce au travail de l'ombre des deux harceleurs du club de la capitale, les hommes de Pep Guardiola n'ont pas existé offensivement pendant quarante-cinq minutes, et n'ont cadré que deux tirs en première période. Paredes a même été déterminant dans la surface de Keylor Navas, à l'image de son sauvetage devant Riyad Mahrez, à la demi-heure de jeu.

Mais la vérité du premier acte n'a pas été celle du second. Les deux joueurs de l'entrejeu parisien ont vécu un véritable calvaire après la pause. Nerveux et imprécis, Paredes et Gueye ont été complètement dépassés. Une situation qui a coïncidé avec le réveil de Kevin De Bruyne, étincelant et finalement décisif.

Physiquement touché, moralement affecté, l'Argentin a été averti pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi