Comment le PSG a "mangé" Monaco? La réponse en stats

La victoire éclatante et logique du PSG contre Monaco (4-1) samedi en finale de la Coupe de la Ligue a montré la très nette supériorité des Parisiens au Parc OL. La preuve en chiffres.

Monaco plus audacieux, Paris plus précis

Tirer n’est pas marquer. Et encore moins gagner. Cette finale de la Coupe de la Ligue l’a démontré avec 13 tirs monégasques contre 11 seulement pour les Parisiens. La différence ? L’ASM n’a cadré que deux de ses 13 tentatives tandis que Paris, réaliste et précis, a cadré 7 tirs sur 11. Et quatre sont allés au fond des filets.

>> PSG: Al-Khelaïfi optimiste pour la prolongation de Cavani

Un déchet technique très limité

Grâce à leur qualité technique, les joueurs d’Unai Emery n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires. A titre d’exemple, Angel Di Maria, le joueur de la capitale qui a réussi le moins de passes affiche un taux de réussite de 78%. Alors que tous ses partenaires sont au-dessus (91% pour Verratti !), on trouve six Monégasques en dessous (Jemerson, Bakayoko, Sidibé, Germain, Mendy, Glik). Un manque de réussite rédhibitoire face à une équipe comme le PSG. 

>> VIDEO - PSG: le retour très calme (mais vraiment très calme) des Parisiens dans la nuit

Le PSG a (largement) gagné la bataille du milieu

C’est souvent dans l’entre-jeu que se gagnent les matchs. Sur la pelouse du Parc OL, le trio Verratti-Motta-Rabiot a donné la leçon au carré Bernardo Silva-Moutinho-Bakayoko-Lemar. A eux trois, les Parisiens ont touché 69 ballons de plus que les quatre Monégasques réunis ! Même le seul duo Motta-Verratti a dépassé...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages