PSG-Monaco : avec ce 4-4-2, tout est une question de rigueur et d'état d'esprit

Après avoir un temps douté de la pertinence d'aligner son 'carré magique', Thomas Tuchel a fini par revoir sa position. Depuis plusieurs semaines, l'entraîneur allemand a décidé de délaisser son 4-3-3 pour passer en 4-4-2 et ainsi permettre l'association de Kylian Mbappé, Angel Di Maria, Neymar et Mauro Icardi. Une réussite, en raison notamment de la bonne mentalité de ses troupes.

"Ce n'est pas un secret. On attaque et on défend ensemble. La plus belle chose dans le foot, ce sont les efforts d'une équipe, disait-il samedi en conférence de presse. On ne gagne pas avec quatre, cinq ou six joueurs. Au haut-niveau, les équipes les plus dangereuses sont celles qui jouent en équipe. En ce moment, on joue comme ça. Dans un 4-4-2, il y a beaucoup d'efforts à faire. Il y a des distances à garder, et si on joue dans ce système, chacun doit faire le nécessaire."

"On a changé un peu la mentalité"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Mercredi, en Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne (6-1), c'est tout un groupe qui a fait les efforts pour à la fois bien attaquer et bien défendre. Neymar et Mbappé y compris. Un état d'esprit remarquable -et remarqué- d'une équipe qui s'est dit les choses début décembre, comme le rappelait Marco Verratti en milieu de semaine : "Si on veut jouer comme ça, on doit tous faire les efforts, et je félicite les attaquants qui le font. Après le match de Madrid, on s'est dit qu'il fallait que tout le monde court si on voulait changer le système. On a changé un peu la mentalité, et ça fait plaisir."

Neymar PSG Paris Saint-Germain 2019-20
Neymar PSG Paris Saint-Germain 2019-20

Cette réunion, à l'initiative des joueurs, semble avoir eu du bon. "C'est positif qu'ils parlent entre eux, j'apprécie, même si ce n'est pas une réunion que j'ai demandé", confiait Tuchel lors du dernier point presse. Un coach heureux puisque pour la première fois de la saison il a retrouvé l'intégralité de son groupe à l'entraînement, avec les retours de blessures de Thiago Silva, Presnel Kimpembe et Abdou Diallo cette semaine.

Ce dernier devrait tout de même être laissé au repos ce dimanche contre son ancien club, l'AS Monaco (21h). Mais les nouvelles sont bonnes à Paris. Tous les voyants sont au vert en ce début d'année 2020, qui a démarré en fanfare avec déjà deux victoires et douze buts inscrits.

À lire aussi