PSG - Monaco : les réactions des joueurs

David Fernandes

COUPE DE FRANCE – En alignant une équipe totalement remaniée face au PSG, l’AS Monaco n’a pas pu éviter une lourde défaite (5-0). Les deux camps ont commenté ce choix.

Largement battus en demi-finale de la compétition par le Paris Saint-Germain, les Monégasques ont vécu une soirée très compliquée au Parc des Princes. Le onze de départ, totalement remanié par Leonardo Jardim, n’a pas su faire face équitablement aux Parisiens qui souhaitent remporter une 11e Coupe de France, et battre ainsi le record de victoires dans la compétition, longtemps détenu par Marseille.

Au sortir de la rencontre, les deux camps se sont exprimés sur les choix du coach monégasque. “Si nous jouons avec les mêmes douze ou treize joueurs, si nous ne faisons pas ce choix, peut-être que nous n’arriverons pas à la fin de la saison avec onze joueurs”, a justifié Jardim. “On n’a pas le choix”, a-t-il ajouté. Si Valère Germain reconnaît, quant à lui, sa frustration d’avoir encaissé cinq buts lors de cette demi-finale, il a également affirmé que le club “assume cette decision”, après le nombre de matchs important au cours de la saison.

“Monaco n’a pas été très respectueux”

Invités à réagir sur la composition adverse, Blaise Matuidi et Thiago Motta ont épargné leurs adversaires. “Monaco a beaucoup de matches avec la Ligue des champions. Leur choix est judicieux”, a expliqué le Français, buteur, tandis que le milieu italien a affirmé qu’il fallait respecter cette décision.

Au contraire de ses coéquipiers, Marco Verratti n’a pas caché son agacement. Selon lui, l’ASM n’a “pas été très respectueux” de la Coupe de France. “Si j’étais un joueur de Monaco, je serais énervé. C’est bien de faire tourner un peu, mais là c’est exagéré”, a-t-il ajouté, sans langue de bois.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages