PSG-Nantes - Tuchel, Marquinhos, Gueye et toutes les réactions d'après match

En conférence de presse après la rencontre face à Galatasaray, l'entraîneur allemand est revenu sur le geste du Brésilien de laisser le penalty.
En conférence de presse après la rencontre face à Galatasaray, l'entraîneur allemand est revenu sur le geste du Brésilien de laisser le penalty.

Thomas Tuchel (au micro de Canal Plus) : "C'était dur aujourd'hui et on a l'impression que c'est difficile pour nous depuis quelques matches maintenant. Mon équipe veut mais c'est difficile pour nous. On a perdu quatre ballons dans les quatre premières minutes, des ballons faciles ! (on lui signale que son équipe a perdu 73 ballons ce soir, le record depuis qu'il est à Paris) Oui, voilà, c'est mon sentiment et on ne peut pas gagner en confiance. Ce n'est pas possible si on veut contrôler un match, jouer offensivement et être l'équipe qui a la possession. C'est simple, ce n'est pas possible : on veut mais on perd confiance. On prend des décisions difficiles en ce moment, on ne joue pas libre. Je ne sais pas, ce n'est peut-être pas la seule raison mais je vais regarder le match demain encore..."

Marquinhos (au micro de Canal Plus) : "Ce n'est pas facile de battre Nantes, c'est une équipe qui joue bien en bloc. Ils ont bien démarré le championnat. Je pense qu'on a essayé de jouer vite vers l'avant, on a eu beaucoup de pertes de balle aussi. Je pense qu'en deuxième mi-temps on a mieux géré ça, on a plus contrôlé le match, on a essayé de jouer vers l'avant et on a gardé le ballon. Il faut faire courir l'adversaire ici au Parc et c'est très difficile de prendre le ballon contre nous, même si c'est une équipe qui court bien, qui est bien en bloc. Nous on arrive à trouver les espaces et il faut juste être plus intelligents comme ça. S'il y a des espaces on va vers l'avant, sinon on garde le ballon. Je pense qu'aujourd'hui, on eu beaucoup d'apport offensif, on n'a pas trop contrôlé le match. On est allé vite vers l'avant et ça fatigue. Il faut courir beaucoup, surtout au milieu et si au prochain match on arrive à mieux gérer ça, je pense que ça va être mieux. Je pense que c'est ça qu'il faut améliorer."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Nicolas Pallois (au micro de Canal Plus) : "Je pense qu'on n'était pas trop mal. On a du mal à être bons dans le dernier geste. Je pense que ce soir on n'a rien à se reprocher, l'erreur est sur le deuxième [but], mais je pense qu'on a fait une bonne partie. On sait qu'offensivement c'est costaud en face. On voulait ramener au moins un point, c'est comme ça. L'état d'esprit était là, il va falloir continuer pour le prochain match. Ils n'ont pas été [tellement] dangereux, je pense que derrière on était plutôt pas mal, on fait des petites erreurs. Il va falloir garder le même état d'esprit ce week-end."

Denis Appiah (zone mixte) : "On se crée des situations, et quand tu te crées des situations contre Paris et que tu ne les mets pas, forcément tu as quelques regrets. On ne fait pas un mauvais match, on montre plutôt une bonne image du club. Comme je l'avais dit contre Paris il faut savoir défendre parce qu'ils ont le monopole du ballon. Mais c'est surtout quand tu as le ballon, essayer de les mettre en difficulté. Quand tu ressors il y a des espaces, c'est ce qu'il s'est passé par moments. Sur ces situations il faut essayer de mieux gérer les dernières passes. Neymar et Mbappé s'entendent super bien. Mais il n'y a pas que les deux, c'est la classe des grands joueurs. Sur une déviation, sur un une-deux ils arrivent à se mettre face au but, à aller de l'avant et à trouver de la profondeur. Ils s'entendent super bien, l'entente avec Di Maria et Draxler elle est exceptionnelle aussi, ils savent quand jouer, quand calmer. Parfois ils ne regardent même pas, ils savent que le joueur est là."

À lire aussi