PSG : Neymar, Al-Khelaïfi... Au cœur d’un scandale, il s’explique

Le PSG est submergé par les polémiques depuis le début de saison. Fin septembre, le club de la capitale était soupçonné de trafic d’influence pour agir dans ses propres intérêts. Malik Nait-Liman a d’ailleurs été mis en examen pour plusieurs chefs d’accusation en rapport avec ses activités au PSG. L’ancien policier a alors tenu à se justifier sur plusieurs points.

Depuis le début de saison, le PSG enchaîne les polémiques. Récemment, le club de la capitale était soupçonné d'avoir bénéficié d'un trafic d’influence en réclamant des informations judiciaires qui pourraient avoir un lien avec la formation parisienne comme cela a pu être le cas avec Neymar, qui avait giflé un supporter rennais en Coupe de France. Malik Nait-Liman, ancien policier qui était chargé du bon déroulement des déplacements des supporters du PSG, est impliqué dans ce scandale. Ce dernier a été mis en examen pour les chefs d’accusation suivants : « violation du secret professionnel », « trafic d’influence », « corruption », « faux », « aide à l’entrée et au séjour irrégulier en bande organisée », « détournement de finalité d’un fichier de données », « compromission du secret de la défense nationale » et « prise illégale d’intérêts » dans le cadre de ses activités avec le PSG. Les avocats de Nasser Al-Khelaïfi avaient alors nié toute implication du président parisien dans cette affaire : « En réponse aux reportages des médias en France concernant les enquêtes en cours contre trois individus pour des activités illégales…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com