PSG : Nouvelle polémique, Al-Khelaïfi au cœur d'un énorme scandale

Président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi est cité dans une affaire qualifiée d'« explosive » par les médias français. Tayeb.B, un entrepreneur franco-algérien domicilié au Qatar, a été emprisonné en 2020 au motif qu'il disposait de documents compromettants sur le dirigeant qatari. Ses conditions de détention auraient été éprouvantes. Il a été libéré en novembre 2020.

A quelques semaines de la prochaine Coupe du monde, le Qatar et le PSG se seraient bien passés de cette affaire. Alors que les tensions dans le vestiaire étaient les seules préoccupations du club parisien, voilà qu'une affaire impliquant Nasser Al-Khelaïfi surgit. Et les faits décrits par Libération ce jeudi mettent en lumière les agissements de l'état à l'égard de certains hommes, qui souhaitent nuire à la famille royale.

Nasser Al-Khelaïfi cité dans une affaire « explosive »

Le média évoqué le cas de Tayeb B, un homme de 41 ans franco-algérien domicilié au Qatar depuis plusieurs années. Ce dernier aurait été emprisonné de janvier 2020 à novembre 2020 au motif qu'il disposait de documents supposément compromettants pour Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG depuis l'arrivée du Qatar en 2011.

Des documents compromettants sur le président du PSG ?

Selon les avocats de Tayeb.B, contactés par Libération, plusieurs documents seraient en cause. Le premier concernerait le…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com