PSG : Nuno Mendes, à toute vitesse

·1 min de lecture

Des pâtes et du PQ. Voilà à quoi se résument en France les panic buy des consommateurs. C'est en tout cas ce qu'a montré la pandémie du coronavirus et les rayons vides dans les supermarchés avant le confinement. En football, les panic buy sont des transferts réalisés dans les toutes dernières minutes du mercato. Et s'il peut parfois y avoir des bonnes pioches, ou s'agir de transferts où les négociations ont été très longues, le plus souvent, ce sont surtout des achats non raisonnés pris à la dernière seconde comme lorsque vous achetez les Kinder Bueno en promotion au niveau de la caisse. Le PSG a beau avoir, pour une fois, fait le gros de son mercato en amont de la reprise du championnat, il n'a pas pu s'empêcher une petite sucrerie au moment où les portes du marché des transferts se clôturaient. Pourtant, l'arrivée de Nuno Mendes dans la capitale n'a rien d'un panic buy et ressemble plus à un transfert raisonné.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles