PSG-OM : Classique sans enjeu, classique heureux ?

·1 min de lecture

C'est un match qui aurait pu être le sommet d'une fin de saison haletante. Sur le papier, il faut dire que tous les éléments sont réunis : le Paris Saint-Germain, leader de Ligue 1 en quête de son dixième titre de champion de France, reçoit l'Olympique de Marseille, son dauphin et ennemi juré depuis les années 1990, à sept journées de la fin du championnat. Depuis le rachat du PSG par Qatar Sports Investments, les occasions de jouer des Classiques dans des contextes aussi captivants n'ont pas été nombreux. À vrai dire, c'est seulement la quatrième fois depuis la saison 2011-2012 que Paris et Marseille s'affrontent dans la peau du leader et de son dauphin, et la première que Paris reçoit Marseille au Parc dans cette configuration. Oui, mais voilà. Derrière cette réalité s'en cache une autre : au 17 avril, Paris dispose de 12 points d'avance sur l'OM, ce qui l'assure quasiment du titre et enlève clairement de la dramaturgie à ce match, mais…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles