PSG-OM, "pas un match qui compte" pour Villas-Boas

L'entraîneur olympien souhaite s'arrêter après 15 ans de carrière. Il lui en reste cinq mais il ne se voit pas relever d'autre challenge ensuite.
L'entraîneur olympien souhaite s'arrêter après 15 ans de carrière. Il lui en reste cinq mais il ne se voit pas relever d'autre challenge ensuite.

Sondé sur le classique à venir entre le PSG et l’OM, André Villas-Boas s'est montré limpide ce dimanche soir à l'issue du match face au RC Strasbourg : "Ce n’est pas un match qui compte trop pour moi", a prévenu le coach lusitanien de l'OM, considérant que son équipe n'évolue pas dans les mêmes sphères que le PSG.

Mané et le vote de Messi lors de The Best : "Un grand compliment"

"C’est un match totalement différent, contre une équipe qui ne fait pas partie de cette ligue, de mon opinion, avec l’investissement qu’ils ont fait pendant des années. On va essayer de jouer. Il faut essayer de faire quelque chose. On rêve de gagner, évidemment. Mais c’est une équipe d’une autre ligue. Le "Clasico" a été joué dans le passé. On va aller là-bas, on va penser à une stratégie, pour jouer le match. Le plus important, là-bas, c’est de regarder le ballon", a maintenu l’ancien coach de Tottenham devant les médias dimanche soir.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Villas-Boas estime néanmoins qu'il n'a pas peur et rappelle que Paris devra se concentrer sur la C1 avec son match face à Bruges prévu en milieu de semaine :

"Je n’ai pas peur. Pour moi, c’est la réalité. Le PSG a gagné combien de championnats d’affilée, sauf celui d’Unai Emery? Ce n’est pas possible, pas normal. Evidemment, on doit être là, faire la compétition. Reims a gagné là-bas. Tu rêves, tu mets en place. Le PSG est concentré sur la Ligue des champions, c’est vrai", a ajouté le Portugais en conférence de presse dans des propos relayés par RMC.

 

À lire aussi