PSG : tout est pardonné?

SO FOOT

Thiago Silva a récupéré quasiment tout son charisme au moment de soulever la quatrième Coupe de la Ligue consécutive du PSG. Dans le large succès face à Monaco, le défenseur brésilien a une énorme part de responsabilités : dans son sillage, la graine de star Kylian Mbappé n'a quasiment pas existé. Un tournant parmi d'autres dans une finale que le PSG a dominé grâce à un collectif retrouvé et des individualités performantes : son capitaine donc, serein et autoritaire, mais aussi Serge Aurier généreux dans l'effort, sobre dans son apport offensif, Thiago Motta métronome au milieu, Ángel Di María parfait ou Edinson Cavani égal à lui-même. C'est-à-dire capable de planter deux buts magnifiques et d'en rater un troisième, immanquable. De manière plus générale, les supporters parisiens ont donc enfin, en ce soir de finale au Parc OL, retrouvé leur équipe et leurs joueurs. Un peu tard pour effacer la déroute historique à Barcelone, mais pas trop tôt…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages