PSG : Elle vaut quoi, la série documentaire d’Amazon pour les 50 ans du club ?

·2 min de lecture

FOOTBALL - Le géant américain a mis en ligne en fin de semaine dernière les derniers épisodes de sa série documentaire « PSG Ô Ville Lumière »

Pas facile d’entrer dans l’intimité du PSG. Le club, engagé dans un développement sans limite depuis l’arrivée des Qataris en 2011, tient à garder au chaud ses rouages internes, alors qu’il est en train de devenir une marque mondiale sous l’impulsion de recrues hors-norme. Alors quand on a reçu l’invitation d’Amazon pour le lancement des trois derniers épisodes de son documentaire sur le club parisien, après la diffusion du premier (une immersion dans le groupe pendant le Final 8 de la Ligue des champions à Lisbonne) il y a un an, on se demandait un peu sur quoi on allait tomber.

« J’ai toujours de la pudeur par rapport au vestiaire »

D’ailleurs, si Leonardo avait eu le dernier mot à chaque fois, la série n’aurait pas existé. Ou alors son résultat final se serait limité à des joueurs montant dans l’avion, au mieux jouant aux cartes dans leurs chambres. Pas franchement sexy, le directeur sportif en convient en rigolant aujourd’hui. « Je suis un problème pour eux [les réalisateurs], parce que j’ai toujours de la pudeur par rapport au vestiaire, aux salles de réunion, expliquait-il la semaine dernière lors de la présentation au Parc des Princes. C’était un cauchemar pour eux au Portugal, on a essayé de tout couper. Je sais que c’est important d’avoir l’intim(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bruges-PSG : « C’est Chelsea l’équipe à battre »… Mauricio Pochettino, maître de l’intox
PSG : « On va devoir former et se comporter en équipe », prévient Wijnaldum avant la Ligue des champions
Bruges-PSG : Le gardien belge « accepte le défi » de jouer contre Mbappé, Messi, et Neymar

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles