PSG, Pastore : "J'étais énervé contre Monaco"

Javier Pastore a reconnu avoir mal digéré sa non-titularisation contre Monaco. Mais l'Argentin comprend aussi que le coach veuille le ménager.

Javier Pastore a encore démarré un match du PSG sur le banc ce dimanche face à Guingamp (4-0). Mais, il est entré en jeu en seconde période et son incorporation a eu l'effet escompté puisque c'est à partir de ce moment-là que les champions de France ont réussi à emballer le match et assurer la victoire. Après la rencontre, El Flaco s'est dit heureux d'avoir pu aider son équipe. Surtout qu'il n'a pas été trop en mesure de le faire lors de la finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco, la semaine dernière. 

Emery : "'Draxler n'était pas à 100%"

Il y a 0-0 quand vous entrez, puis 4-0 à la fin, peut-on dire que Javier Pastore est de retour ?

Javier Pastore : Non (rires). Je n'ai pas marqué de but, ni fait de passe décisive. A ce moment-là, le match est simplement devenu plus ouvert et on a trouvé plus d'espaces. Nous sommes parvenus à marquer des buts.

Sur les trois derniers matches, le seul que vous démarrez c'est celui contre Avranches. C'est une situation qui ne doit pas trop vous satisfaire…

C'est sûr, j'étais un peu énervé durant la semaine car je voulais jouer contre Monaco. Mais ce sont les choix de l'entraineur et je les accepte. On en a parlé entre nous et j'ai confiance en lui. Mais, l'important c'est que je sois décisif lors des minutes que je joue comme ce soir.

Et avec le coach, vous vous plaisez mieux sur les postes à l'aile ou dans les trois du milieu ?

J'ai joué souvent en milieu, et aussi à des postes avancés comme ce fut le cas aujourd'hui. Ca dépend des matches. C'est la décision de l'entraineur et de l'équipe. Moi, je suis un peu polyvalent.

Quelles ont été les explications du coach pour vous ?

Je n'étais pas très régulier cette année à cause de blessures. Je n'étais pas à 100%. C'est normal qu'il me fasse reposer d'un match à l'autre. Pour pas qu'il n'y ait de surcharge et un risque de nouvelle blessure. C'est normal que quand un joueur se sente bien, il veuille jouer tous les matches. Mais, l'important c'est de gagner les derniers matches de championnat pour essayer de remporter le titre. 

Loïc Tanzi au Parc des Princes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages